Après deux semaines, fin du sit-in et de la grève pour les salariés de Tanta
24 février, 2010 @ 1:36 Café arabica - infos,Café cairote

Ils ont des mines fatiguées. La plupart sont assis sur des bouts de carton emmitouflés dans des couvertures de fortune. Leurs sacs plastiques pendent sur les branches2201015172542.jpgs des arbres qui longent la rue Majlis A Chhab où ils ont élu domicile depuis plus deux semaines. Eux ce sont les salariés de l’usine de textile de Tanta dont je vous avais parlé dans un billet précédent. Face à eux, de jeunes policiers, postés derrière des barrières de sécurité, plus nombreux que la fois dernière, matraques accrochées sur le côté de leurs uniformes et casques vissés sur la tête. En face, côté présidence du conseil des ministres, trois camions de militaires prêts à intervenir à tout moment. Partout des policiers en civil, talkie walkie devant la bouche, faisant les cent pas devant les manifestants.

Après deux semaine de sit-in et plus d’un mois et demi de grève, les salariés de l’usine de Tanta ont mis fin à leur mouvement après l’annonce par la ministre du travail, Aisha Abd El Hady du paiement des salaires de janvier et de février et la revalorisation des montants des retraites anticipées. Cette annonce a été faite au lendemain d’un débat parlementaire sur la crise de l’usine de Tanta. Une discussion qui s’est transformée en échange d’insultes et bagarre entre le député du Parti National Démocratique, Ahmed Choubir et un député Frères Musulmans, Yousri Bioumi. (cliquez ici pour voir la vidéo).

Ptantamanif1.jpgendant ce temps, les salariés de l’usine s’étaient rassemblés devant l’Assemblée du Peuple, priant le long du bâtiment, certains pleurant ,d’autres réclamant l’intervention du président en scandant : « Oh Moubarak, dis-nous qui va nous rendre nos droits »? («يا مبارك قولّنا مين هيرجع حقنا».)

Ce soir ce sont donc cinq bus qui sont ainsi venus récupérer les salariés de l’usine, direction Tanta. Reste que certains d’entre eux ont fait part à la presse de leurs doutes quant au respect des engagements pris par le gouvernement, certains accords des conflits précédents n’ayant pas été suivis des faits.

-cafedactualites
rss pas de réponses

Laisser un commentaire

promos viandes |
actuplanet |
chlochlodu77 |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | blogbladi
| sofianelebossdu0120041995
| LA GUILDE DES RIRES