posts de décembre 2008


L’AMGE-Caravane pose ses valises au Palais des Congrès

Dimanche 7 décembre 2008, l’AMGE-Caravane (Association des Marocains aux Grandes Ecoles) a posé ses valises Porte Maillot le temps de la XIIIème édition de son Forum annuel pour l’emploi.

La crème de la crème des étudiants marocains était présente pour ce rendez-vous incontournable des jeunes diplômés et étudiants du royaume chérifien, venus parfaire leur cursus dans l’Hexagone. Côté entreprises, une cinquantaine de potentiels employeurs a répondu à l’appel de l’association étudiante. Traditionnellement organisé dans les locaux de l’école de commerce parisienne, l’ESCP-EAP, le forum Horizon pour l’emploi s’est cette année déroulé au Palais des Congrès dans le XVIIème arrondissement parisien.

Nombre record de visiteurs

Si l’association a vu les choses en grand pour cette nouvelle édition, c’est que les attentes des entreprises marocaines et celles des jeunes diplômés sont grandes. Avec une croissance économique marocaine estimée à environ 5,8 % pour l’année 2009 par le FMI, et des besoins en recrutement de personnel qualifié de plus en plus nombreux, les jeunes diplômés marocains se sont rendus en nombre à ce forum très attendu. Lina Hadj-Hamou, responsable du pôle Forum de l’association, se satisfait du résultat de l’opération : « Je pense qu’on a toutes les raisons d’être content » affirme-t-elle. « Nous avons atteint un record en termes de stands d’entreprises présentes et de nombre de visiteurs » ajoute-t-elle. L’an dernier, le forum avait rassemblé environ 2500 personnes contre près de 3500 cette année. Une réussite pour ces apprentis entrepreneurs qui ont su tirer profit des nouvelles technologies pour promouvoir leur opération. Ils ont en effet créé un groupe sur le réseau social Facebook et multiplié les relances par mail aux étudiants inscrits.

Le forum ne connaît pas la crise

La crise a sans aucun doute poussé bon nombre de jeunes diplômés à frapper si tôt aux portes des entreprises marocaines. Car si beaucoup ont toujours envisagé de rentrer au pays pour leur carrière, traditionnellement la majorité d’entre eux se donnait quelques années pour se faire une première expérience professionnelle en France avant un retour au Maroc. La crise économique, qui touche actuellement les économies européennes, incite sans aucun doute les jeunes diplômés marocains à envisager d’anticiper un éventuel retour. « Je n’avais pas pensé retourner au pays maintenant, mais avec la crise j’y pense de plus en plus », confie Nawale, jeune diplômée marocaine en marketing. L’élévation des salaires au Maroc n’est pas également sans intéresser les candidats : « Au Maroc, on peut aujourd’hui toucher de 12 000 à 15 000 dirhams par mois ce qui équivaut à entre 1 000 et 1400 euros. Là-bas, avec ce genre de salaires, vous pouvez très bien vivre, pas comme ici », précise Hicham, diplômé en économie.

Un évènement incontournable

Pour l’occasion, les candidats se sont mis sur leur 31 : costume cravate pour les jeunes messieurs, tailleur et brushing parfait pour les jeunes filles. Aux stands des entreprises, armés d’une pile de C.V. et de beaucoup de patience, ils font parfois une heure de queue pour enfin arriver devant un éventuel employeur. Tests de culture générale, QCM de logique, rien n’est laissé au hasard et les questions des candidats fusent : responsabilité, missions, perspectives d’évolution, salaires…. Le forum est en ébullition. Entre deux entretiens, direction la cafétéria où café, thé et croissants sont servis gratuitement. De 9 heures à 18 heures, les jeunes diplômés défilent tour à tour devant les entreprises marocaines qui reconnaissent l’intérêt de cet évènement. Pour Karima El Hamzaoui, du service de communication de Rekrut.com, portail d’emploi marocain sur internet, « l’évènement est incontournable ». Selon elle, « le forum est un moyen de faire connaître l’entreprise et d’éviter surtout la fuite des cerveaux ».

Ambitions et engagement

A 19 heures, l’ambassadeur du Maroc en France, Son Excellence Fathallah Sijlimassi et l’ancien ministre marocain de l’Economie, M. Fathallah Oualalou, prennent tour à tour la parole dans une des salles du Palais où les jeunes diplômés marocains, après une journée bien remplie, se sont rendus nombreux. L’intervention, animée par Patrick Sandouly, rédacteur en chef adjoint de Jeune Afrique, a pour thème : la crise : quelles répercussions pour l’emploi au Maroc ? Le discours du ministre se veut rassurant. Rien de plus normal pour un discours officiel à destination des prochaines élites marocaines. Tous les trois souligneront le professionnalisme et la qualité de l’organisation du forum. La rencontre se finira par une remarque d’un des étudiants présent dans la salle. Il rappelle que ce débat sur l’économie marocaine ne doit pas occulter les préoccupations liées aux droits de l’homme au Maroc ou aux difficultés sociales que vivent bon nombre de foyers marocains. Ambitions et engagement auront bien été les deux maîtres mots de cette journée.

Nassira El Moaddem

 (Une version allégée de cet article,intitulé « Forum pour l’emploi » est disponible dans le numéro 22 du Courrier de l’Atlas, janvier 2009, page 12 )

promos viandes |
actuplanet |
chlochlodu77 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | blogbladi
| sofianelebossdu0120041995
| LA GUILDE DES RIRES